Oisillon tombé du nid : que faire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Oisillon tombé du nid : que faire ?

Message par Invité le Lun 21 Avr 2014 - 20:00

Voici un extrait de conseil à suivre lorsqu'on trouve un oisillon hors du nid. Sachez tout de même que si vous touchez l'oisillon, les parents le sentiront et risquent de le rejeter. Si vous pouvez, couvrez vos mains avec des gants de latex.

Pour contacter un centre de sauvegarde, c'est ici : Centre de Sauvegarde


Comment lui donner à manger ?

S'il s'agit d'un oisillon tombé du nid, il ne mangera pas de lui-même. Contactez le centre de sauvegarde le plus proche de chez vous. L'utilisation de seringue ou de pipette par des particuliers est dangereux (problème de noyade).
Si l'oiseau a quitté le nid, il a déjà pris l'habitude d'être nourri par les parents. S'il semble en forme, ne rien faire : il inspecte sûrement les lieux sous la vigilance de ses parents. Il faut dans ce cas, en cas de dangers proches (chats, circulation) remettre l'oisillon en hauteur proche de là où a été trouvé, les parents continueront à la nourrir.
S'il semble très faible, vous pouvez essayer de le nourrir avec des pinces à bouts ronds (pinces à timbres) pour placer la nourriture sèche dans le gosier. Lorsque l'oiseau est rassasié, il cessera d'ouvrir le bec.

Que lui donner à manger ?

La nourriture à lui donner est la pâtée pour insectivores que l'on peut trouver dans les animaleries (plusieurs fois par jour), des vers de farine ou mieux de la pâtée pour chat qui semble plus équilibrée. Une autre excellente nourriture sont les croquettes pour chat, préalablement trempées dans de l'eau tiède pour les ramollir.
Les oiseaux ont besoin de se réhydrater. Donnez-leur quelques gouttes d'eau à l'aide de vos doigts.
N'hésitez pas à vérifier la consistance des fientes. Si elles sont fermes, cela signifie que le régime de votre oiseau est correct. Si elles sont jaunâtres et liquides ou brunes et malodorantes, il faut changer ou varier les aliments.
Attention ! Le pain, le lait, et les œufs brouillés, ne conviennent pas. Ils provoquent des troubles digestifs. Ne donnez pas de vers de terre car ils sont indigestes. Donnez plutôt des vers de farine et des chenilles que vous aurez coupé en petits morceaux.

Premiers soins

Voici quelques conseils vétérinaires de base pour différentes sortes de blessures. Attention, il s'agit de premiers soins à apporter avant d'emmener l'oiseau chez un vétérinaire ou un centre de sauvegarde.
La manipulation d'un oiseau entraîne souvent un stress important, et il vaudra mieux, surtout si l'on manque d'expérience, contacter un centre de sauvegarde.

Les plumes brisées

Si vous remarquez une grande tache de sang sur les côtés de l'oiseau ou sous les ailes, examinez plus attentivement l'oiseau. Si vous notez que le sang provient d'une plume de l'aile, il peut s'agir d'un problème sérieux. Un traumatisme ou une infection peut provoquer des ruptures des conduits sanguins. Et une plume ne cicatrise pas. Il est nécessaire de retirer les plumes concernées, afin de faire cesser l'hémorragie et empêcher une éventuelle infection. Étendez donc l'aile délicatement, saisissez la plume le plus haut possible au dessus de la blessure avec une pince. Comme la plume est attachée à l'os, saisissez fermement l'os de l'aile et extrayez doucement la plume de son follicule. Si une hémorragie apparaît, faîtes pression sur le follicule. Le sang peut être retiré par de l'eau chaude. Placez ensuite l'oiseau dans un endroit sombre et calme.

Les traumatismes

Causés par des chocs ou des attaques d'autres animaux, les traumatismes sont fréquents. La première chose à faire est de mettre l'oiseau au calme. Et n'appliquez les premiers soins qu'une fois l'oiseau déstressé.

Lacérations

Nettoyez la blessure avec une substance désinffectante comme la povidine iodine ou de la chlorhexidine. Évitez des applications de crèmes antibiotiques sans le conseil d'un vétérinaire. En effet, ces crèmes sont souvent huileuses et peuvent poser des problèmes aux plumes.

Saignements

Trouvez tout d'abord la cause des saignements. Retirez la plume si le sang provient de la rupture de certaines d'entre elles (voir début de ce paragraphe). N'utilisez pas de poudres cicatrisantes sur les follicules (= origines) des plumes. Utilisez du coton ou un tissu trempé dans la solution. Appuyez sur la blessure 2 minutes.

Sources :  
http://www.centpourcentnaturel.fr/post/2010/07/04/Conseils-face-a-un-oiseau-tombe-du-nid
Site de la LPO 
Site de Ornithomedia.com.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum